la journée du rein: Pikine Inaugure un nouveau centre de dialyse

Partager sur les Réseaux Sociaux


A l’instar des autres pays du monde, le Sénégal a célébré la journée du rein. Une cérémonie commémorative en trois évènements majeurs dans le centre hospitalier national de Pikine. Il s’agit d’une séance de dépistage pour les populations de Pikine et des autres localités souffrant d’une pathologie rénale ou même d’autres maladies, suivie d’une cérémonie officielle dans l’hôpital avec l’ensemble des acteurs du système de santé et de l’inauguration du centre de dialyse du centre hospitalier.

La célébration de Journée mondiale du rein à l’hôpital de Pikine a été une occasion pour l’Association Sénégalaise des Hémodialysés et Insuffisants Rénaux (ASHIR) d’égrener un chapelet de doléances sur la situation des patients souffrant de maladies rénales, pour une meilleure prise en charge.

A en croire Ameth Sarr, le président de cette association, ce serait injuste de passer sous silence les efforts déployés par l’Etat pour venir en aide aux malades. «L’Etat a beaucoup fait, l’éventail des acquis s’amoncelle. Seulement, tout n’est pas rose car pour sauver des vies, il n’y a jamais assez à faire». Ameth Sarr de rappeler dans la foulée qu’il y a quelques années, l’horizon était sombre pour les malades du rein et que ces derniers se croyaient être les parias de notre société. « Aujourd’hui, le Sénégal est passé de 1 à 23 centres de dialyse, de 50 patients traités à 753 patients», a expliqué le président de ASHIR qui invite à plus de vigilance et d’observation de bonnes règles de dialyse.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alassane Mbengue, a tenu à faire savoir à propos du nouveau centre de dialyse : «c’est un centre qui a couté un peu plus de 150 millions et qui a été réalisé par l’Etat du Sénégal. Nous venons de visiter le centre avec des équipements de dernière génération et ce centre nous a permis de prendre en charge les malades au nombre de 50 qui étaient notamment au centre Saliou Fall de Dakar et ils ont exprimé leur satisfaction par rapport aux efforts de l’état du Sénégal dans le cadre de la prise en charge de cette pathologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *