Natalu Jii-Gueen : Aminata Sow Fall

Partager sur les Réseaux Sociaux

Aminata Sow Fall est née à Saint-Louis en 1941. Elle est originaire d’une vieille famille saint-louisienne. Après quelques années passées au Lycée Faidherbe, elle finit le cycle secondaire au lycée Van Vo de Dakar. Elle se rend ensuite en France où elle prépare une licence de lettres modernes. Elle se marie en 1963 puis elle rentre au Sénégal où elle devient enseignante. Elle travaille ensuite dans le cadre de la Commission Nationale de Réforme de l’Enseignement du Français.
Avant la parution du Revenant en 1976, elle était surtout connue comme spécialiste de l’éducation. Le Revenant la fit connaître comme un écrivain de talent, une romancière surtout et l’une des pionnières de la littérature africaine francophone.
Une grande dame des Lettres africaines. Auteur d’œuvres importantes qui dépassent les frontières africaines, elle s’est également engagée dans la modernisation culturelle de son pays
Elle fut de 1979 à 1988 directrice des Lettres et de la Propriété intellectuelle au ministère de la Culture et directrice du Centre d’Etudes et de Civilisations. Aminata Sow Fall est aussi la fondatrice de la maison d’édition Khoudia, du Centre Africain d’Animation et d’Echanges Culturels (CAEC), du Bureau Africain pour la Défense des Libertés de l’Ecrivain (BADLE) à Dakar, et du Centre International d’Etudes, de Recherches et de Réactivation sur la Littérature, les Arts et la Culture (CIRLAC) à Saint-Louis. Elle est Docteur Honoris Causa du Mount Holyoke College, South Hadley, Massachusetts ainsi que d’autres établissements universitaires.
Elle est auteure de 12 romans dont le dernier, L’Empire du mensonge paru en 2017 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *